Gérer l’altitude

Rouler à plus de 4000m d'altitude...

Gérer l'altitude

L’Alpaca MTB Challenge a pour particularité de se dérouler en partie à très haute altitude, avec près de 200 km parcourus à plus de 4000 m d’altitude et même le passage d’un col à plus de 5000 m! Tant qu’on ne l’a pas fait, participer à une course a cette altitude peu paraître impossible, mais n’importe quel cycliste entraîné peut le faire à condition de suivre certaines règles.

Les règles à suivre:

1- La préparation

Afin de participer dans les meilleures conditions possibles à l’Alpaca MTB Challenge, il est essentiel de s’entraîner régulièrement et d’habituer son corps à l’effort physique. C’est bien sûr le cas pour n’importe quelle grande épreuve sportive, mais c’est encore plus vrai pour une épreuve en altitude.

2 – L’acclimatation

Il est essentiel de laisser le temps à votre corps de s’adapter à la haute altitude avant d’y faire des efforts. On vous recommande donc très vivement d’arriver sur l’Altiplano bolivien quelques jours avant le début de l’Alpaca MTB Challenge. Afin de vous aider à réaliser la meilleure acclimatation possible, nous vous proposons un pack d’acclimatation. Si vous le souhaitez, vous pourrez durant les 6 jours précédant l’épreuve faire confiance à nos équipes afin de vous préparer au mieux à l’Alpaca MTB Challenge. Nous vous ferons découvrir la Bolivie tout en prenant soin de monter progressivement en altitude. Retrouvez tous le programme de ces 6 jours en bas de page.

3 – Gérer l’effort

Lors de la course, la gestion de l’effort est primordiale. Il faut essayer au maximum de trouver un rythme régulier et éviter les gros changements de rythme et les efforts trop violents. Vous auriez rapidement le souffle court et il vous faudrait alors plus de temps que d’habitude pour récupérer de cet effort violent. Il faut aborder chaque étape, même les plus courtes, comme sil s’agissait d’épreuves de très longues distances.

4 – Ecouter son corps

Dans les jours précédents et pendant l’épreuve, écouter votre corps. S’il n’est pas correctement acclimaté, il vous enverra des messages clairs. Il faut également penser à bien s’hydrater et manger lors des premiers jours, même si les effets de l’altitude vont réduire votre appétit.

5 – Faire confiance aux organisateurs

Nous avons longuement travaillé à réaliser un parcours qui permet de gérer au mieux les hautes altitudes. La difficulté des étapes est progressive, les deux premières étapes étant les plus faciles et les plus courtes afin de vous habituer en douceur aux conditions de course. L’altitude moyenne et maximum des étapes augmente relativement lentement et régulièrement pour atteindre le maximum lors de la 6ème étape. En arrivant en Bolivie quelques jours avant le départ de l’épreuve et en écoutant votre corps, toutes les conditions seront réunies pour vivre une aventure exceptionnelle dans les meilleures conditions!

6 – Le soleil

Avec l’altitude, les températures ne sont pas très élevées, mais la Bolivie se trouvant proche de l’équateur et la couche d’atmosphère étant moins épaisse en raison de l’altitude, le soleil est beaucoup plus fort qu’il n’y paraît. Il est donc primordial de ne pas oublier de se couvrir la tête et d’utiliser un protecteur solaire ainsi que des lunettes de soleil.

Pack d’acclimatation

Votre corps va avoir besoin de quelques jours pour se préparer à effectuer des efforts en altitude. C’est pourquoi, nous vous proposons pendant 6 jours avant l’épreuve de vous acclimater en douceur, tout en découvrant la Bolivie et ses richesses avec nous. Vous serez en pension complète (hébergement, activités décrites dans le programme et nourriture compris). Voici le programme:

– Samedi 25 avril 2020

Nous vous accueillons à l’aéroport d’El Alto en périphérie de La Paz, la capitale administrative de la Bolivie (il est également possible d’arriver le dimanche). C’est l’aéroport international le plus haut de la planète, à 4050m d’altitude. Après avoir profité quelques minutes d’un premier point de vue sur les sommets de la cordillère des Andes, nous vous emmenons vers un hôtel confortable dans le quartier de Socopachi, l’un des plus beaux quartiers de la capitale. L’altitude est ici de 3500 m. La Paz est une impressionnante ville, construite dans une cuvette entre 3000 et 4000 m d’altitude et entourée de sommets enneigés à plus de 6000 m. En fonction de votre heure d’arrivée, nous pouvons vous emmener découvrir ce quartier, le joli parc El Monticulo qui offre une vue impressionnante sur toute la capitale et les sommets enneigés qui l’entourent ainsi que la vivante place d’Espagne pour commencer à vous imprégner de l’ambiance bolivienne.

– Dimanche 26 avril 2020

Chaque dimanche matin, le Prado, principale avenue de La Paz est fermé à la circulation pour laisser place aux familles et aux touristes afin de profiter des lieux. De nombreuses animations sont proposé pour les enfants et les plus grands, de nombreux musiciens et chanteurs en profitent pour montrer leurs talents et les associations de la ville trouvent une tribune pour présenter leurs actions. Vous découvrirez ensuite la basilique San Francisco avant de flâner entre les boutiques colorées de la rue Sagarnaga. Vous y trouverez de nombreux vêtements tricoter en laine d’alpaga et notamment des pulls particulièrement chaud. De nombreux bijoux en argent sont également proposés. Un peu plus haut, vous entrerez dans le marché aux sorcières. Vous y trouverez toutes sortes de potions que ce soit aphrodisiaques ou pour lancer des sortilèges. Il y a également des fœtus de lamas qui apportent la chance lorsqu’ils sont placés dans une maison… La découverte du centre de La Paz se termine sur la place Murillo, face au Palacio Quemado, le palais présidentiel.

La ville de La Paz ne possède pas de métro, ici les transports en commun sont des petits bus ou, beaucoup plus originale, le téléphérique. Ce moyen de transport nous permet de profiter au mieux des paysages qu’offre la ville.

– Lundi 27 avril 2020

La matinée est consacrée à la découverte de la Valle de la Luna. Il s’agit d’un magnifique canyon situé à seulement quelques kilomètres de La Paz qui vous donnera l’impression, comme son nom l’indique, d’être sur la Lune.

Dans l’après-midi, nous prenons un peu de hauteur et la direction du lac Titicaca. Un magnifique hôtel face au lac vous attend, avec un musée à ciel ouvert qui vous permettra de découvrir les traditions des Andes et notamment les maisons traditionnelles de l’Altiplano ainsi que les bateaux de Totora, construit en roseaux et encore utilisés aujourd’hui pour naviguer sur le lac Titicaca. Vous aurez également l’occasion de voir vos premiers alpagas du voyage.

– Mardi 28 avril 2020

Ce matin direction Copacabana. Après avoir traversé en bateau le détroit de Tiquina qui sépare les deux parties du lac Titicaca, le bus serpente entre les collines de la péninsule de Tiquina qui serviront de décor aux deux premières étapes de l’Alpaca MTB Challenge. Il est temps de prendre place dans l’hôtel qui va nous accueillir au coeur de Copacabana, principale ville bolivienne au bord du lac Titicaca. Idéalement situé et confortable, cet hôtel offrant un point de vue parfait pour les couchers de soleil sur le lac va nous accueillir pour 4 nuits, jusqu’au départ de la seconde étape de la course.

Dans l’après-midi, il est temps de donner les premiers coups de pédale en Bolivie, en découvrant les 19 km de la première étape sur un rythme lent afin de voir quels sont les effets de l’altitude sur l’organisme.

– Mercredi 29 avril 2020

Dans la matinée vous pourrez découvrir la petite ville de Copacabana et entre autres son marché où les femmes descendent des villages alentour pour vendre leurs légumes. L’après-midi, est consacré au choix, au repos ou à la découverte de quelques villages autour de Copacabana. Vous pourrez y découvrir la vie dans la campagne Bolivienne où les habitants vivent principalement de l’agriculture, avec des petits champs où tout est encore fait à la main. Chaque famille possède quelques animaux, au choix, moutons, vaches, cochons, lamas ou alpagas.

– Jeudi 30 avril 2020

Dernier jour avant le grand départ de l’Alpaca MTB Challenge. Il est temps d’effectuer les derniers réglages sur les vélos, d’installer les plaques de cadres… Le programme est libre pour cette journée. Nous pourrons emmener ceux qui le souhaitent rouler sur les 30 premiers kilomètres de la seconde étape.